je-suis-adherent

cherchez-trouver
contactez-nous

Vers des bouteilles d’eau éco-responsables?

Le marché de la bouteille d’eau tend vers des modes de production et de consommation plus éco-responsables et les acteurs du secteur cherchent progressivement de nouvelles innovations pour favoriser les éco-emballages.


1. Les matériaux

Le choix des acteurs de l’industrie des bouteilles d’eau d’innover avec de nouveaux matériaux répond à une volonté d’améliorer la recyclabilité et la biodégradabilité des produits, visant à augmenter leur durabilité.


Le PLA, bioplastique d’origine végétale renouvelable

L’eau minérale de Belu est embouteillée dans un contenant entièrement compostable (PLA), dont les profits sont reversés à des projets projets de purification de l’eau partout dans le monde et dont le partenariat avec l’association WaterAid permet à une personne en Inde ou en Afrique d’avoir de l’eau pure pendant un mois pour chaque bouteille achetée par un consommateur  britannique (Royaume-Uni).

Cette bouteille bénéficie en plus d’une réduction des émissions de transport, puisque la marque refuse l’exportation de ses bouteilles.



Le polyéthylène téréphtalate PET, matériau plastique offrant une propriété recyclable

La bouteille ENSO d’Earth Water en PET 100 % biodégradable et recyclable est  conçue à base d’amidon de maïs sans OGM et se transforme en biomasse ou biogaz (Canada).

La bouteille Ecopure d’ENSO Bottles présente l’avantage d’être fabriquée de PET biodegradable dans les environnements aérobique et anaérobique, et la possibilité d’être recyclée avec les autres bouteilles PET classiques (Etats-Unis).




Le rPET, du PET recylé

Alors que le PET est un matériau recyclable, le rPET consiste en du PET recylé. Il peut être « propre », c’est-à-dire issu des rebuts de production de bouteilles ou préformes ou provenir des déchets ménagers.

On retrouve ce matériau recyclé qui permet de concilier la préservation des qualités des eaux minérales naturelles et la réduction des impacts sur l’environnement des emballages dans :

  • La bouteille d’eau Montclair de Nestlé Waters Canada fabriquée à partir de 100% de rPET
  • L’Eco Réserve de 8 litres de Volvic 100% recyclable ( 40% de rPET)
  • La bouteille d’eau Naya faites à 100% de plastique recyclé PET post consommation, avec une réduction de 30% de l’empreinte carbone (Canada).

Ainsi, l’utilisation du RPET s’inscrit dans une démarche d’éco-conception des emballages.



Les matières végétales

La bouteille « Plantbottle » de Coca-Cola (voir notre article La Démarche De Coca-Cola) est 100% recyclable et composée de pétrole et de matière végétale, issue de la canne à sucre et de la mélasse. La bouteille permet de réduire de 25% les émissions de CO2 par rapport à une bouteille classique PET.

La bouteille d’eau de Water & Mineral Water en bioplastique recyclable, 100% végétale et entièrement compostable est réalisée en acide lactique issu du maïs pour le corps du flacon, en fécule de pomme de terre pour le bouchon, et l’étiquette en acétate de cellulose adhère grâce à une colle végétale (France).


2. Les démarches d’éco-conception

D’autres bouteilles sont conçues dans une logique de réduction d’impacts environnementaux, mais aussi de coûts s’inscrivant ainsi dans une démarche plus globale d’éco-conception.

La gamme d’eau Pureza Vital de Nestlé est exemplaire pour la réduction de ses emballages primaires et secondaires et l’optimisation de la gestion de l’eau et de l’énergie pour sa production (Brésil). Cette bouteille d’eau permet :

  • Une reduction des matériaux d’emballage de 36% pour les bouchons de bouteilles, 25% pour les bouteilles de 300ml, 3% pour les bouteilles de 510ml et 1,5l.
  • La suppression de la coloration des bouchons favorisant le recyclage
  • Une reduction de 18% de plastique d’emballage.


La bouteille plastique Eco-Fina de Pepsico est une bouteille d’eau légère avec un poids minimal de 10,9 g et 100% recyclable offrant :

  • Une réduction de 50% de plastique, soit 34 000 tonnes de plastique par an
  • Une réduction de l’empreinte carbone, grâce à la suppression du socle en carton, soit une réduction de plus de 10 000 tonnes de matériaux.



L’Ecobouteille de 3l de Volvic est 100% recyclable :

  • Elle est composée à 30% de plastique recyclé,
  • Elle bénéficie d’ une empreinte carbone de 49,5 g/litre, soit 22 % inférieure à la moyenne des eaux minérales naturelles (France).




3. Des campagnes de recyclage éco-responsables

Il existe aussi des bouteilles conçues pour sensibiliser et encourager des comportements éco-citoyens par le recyclage.


Avec la bouteille Re-source de Nestlé Waters, les consommateurs

peuvent ramener leurs bouteilles dans une machine à recycler de

GreenOps, une entreprise de gestion des déchets partenaire qui les

utilise ensuite pour produire des tapis, des sacs à provisions réutilisables

ou d’autres bouteilles.


La feuille d’eau de Philippe Starck est une bouteille plate dont

le but est d’encourager à consommer l’eau du robinet en emmenant

cette feuille d’eau partout. Vendue 5 euros la feuille d’eau fait l’objet

d’une campagne lancée par la Fondation France Libertés, qui reçoit

2€ pour chaque vente, pour sensibiliser au problème de la gestion de

l’eau dans le monde.



4. Une bouteille EcoDesign

La bouteille d’Eau en Papier de l’agence Brandimage est projet EcoDesign qui remet en question les normes de production :

chargement, remplissage, matériel visible, impression, étiquetage, multi-packing, ouverture et re-fermeture, et enfin, la manière dont le produit se décomposera une fois jeté.

Avec un emballage utilisant des feuilles de bambou et de palmier cultivées selon les règles du développement durable et qui encapsulent un film micro-fin de PLA pour l’étanchéité, le matériau assure une intégrité structurelle.

L’utilisation d’une structure complètement naturelle en forme de tablette à clips verticaux réduit énormément le taux de matériau utilisé.




Source : Le blog de l’éco-conception

Tagged : éco-emballage, recyclabilité

AddInto